Quels sont les symptômes de la poussée dentaire ?

par Celine
68 vues

Quels sont les symptômes de la poussée dentaire ? | Article à découvrir sur le blog : babyshowercreative.com | #pousseedentaire #dentbebe #dentitionbebe

 

Je tenais à compléter l’article de la semaine dernière concernant les symptômes de la poussée dentaire. En effet, si certains parents reconnaissent tout de suite les signaux d’alerte, pour d’autres, c’est moins évident. Il n’y a rien de pire que voir son enfant souffrir et se retrouver complètement impuissant face à cette situation. Ton bébé si calme d’habitude (tout est relatif 😅) se transforme en une minute en petit monstre « vampire », baveux et grincheux. Il ne fait que pleurer, il refuse de manger et de dormir. Tu es inquiète. Tu te doutes que bébé fait sa première dent, mais tu n’es pas sûre à 100 %. Plein de questions trottent dans ta tête. Tu souhaites connaître tous les symptômes avant-coureurs de la poussée dentaire pour t’ y préparer au mieux ? Tu veux savoir comment traverser cette étape difficile et soulager ton bébé au maximum ?

Pour aider toutes les personnes confrontées à ce problème (et me dépatouiller quand ce sera aussi mon tour), j’ai fait beaucoup de recherches pour trouver des réponses sur le sujet. Si toi aussi tu es dans le même cas avec ton bébé, lis l’article, il pourra surement t’aider 🙂.

 


Dans cet article, tu vas découvrir :

1 – Quand les bébés commencent-ils à faire leurs dents ?

2 – Mythe ou réalité

3 – Les symptômes de la poussée dentaire

4 – Premier RDV chez le dentiste

Ça t’intéresse d’en savoir plus ?

Alors GO !

Logo du blog "babyshowercreative.com"


Checklist gratuite et indispensable pour préparer la chambre de bébé | Un article du blog : babyshowercreative.com

Télécharge Ton GUIDE GRATUIT pour
PRÉPARER L’ARRIVÉE DE BÉBÉ

​Checklist ​complète et indispensable pour ​​s'équiper pour la ​première année de bébé ​🤩


 

1 – Quand les bébés commencent-ils à faire leurs dents ?

 

Certains bébés naissent déjà avec une ou plusieurs dents (c’est rare mais c’est possible, on les appelle les dents natales). D’autres commencent à faire leurs dents avant l’âge de 4 mois et pour quelques enfants, il faudra attendre 12 mois voire plus (surtout pour les prématurés). Mais l’âge moyen des petits est 6 mois lorsqu’ils ont leurs premières dents.

D’après plusieurs études, la poussée dentaire passe quasiment inaperçue chez un pourcentage très faible de bébés (environ 1%). Ces enfants présentent un seuil de tolérance à la douleur particulièrement élevé et sont moins sensibles que les autres enfants (parents hyper chanceux). Par contre, pour la majorité des bébés (99 %), il s’agit d’une étape difficile, voire un vrai calvaire 😈.

De nombreux enfants semblent davantage souffrir au moment des toutes premières dents puis lors de l’apparition des molaires entre 2 et 3 ans.

 

Sache que plus de 80 % des parents pensent que les poussées dentaires provoquent certains symptômes bien spécifiques. Alors mythe ou réalité ?

 

2 – Mythe ou réalité

 

La poussée dentaire a toujours été une source de questionnements et de croyances à travers les âges et les cultures de par le monde.

Hippocrate, philosophe et premier médecin grec (au quatrième siècle avant Jésus-Christ), a été le premier à décrire ce phénomène et ses conséquences chez les enfants. Il avait observé certains symptômes de la poussée dentaire notamment des irritations gingivales, de la fièvre, des diarrhées et même parfois des crises convulsives.

 

Texte d'hippocrate relatant les symptômes de la poussée dentaire | Un article du blog : babyshowercreative.comExtrait des œuvres complètes d’Hippocrate, chapitre « de la dentition
(source : Hippocrate / Littré Emile (traduction, Œuvres complètes, vol 8).

 

En 1839, 5016 morts infantiles ont été attribuées à la poussée dentaire en Angleterre et au Pays de Galles. A la même époque, à Londres, la poussée dentaire a été mise en cause dans 12% de cas de décès chez des enfants de moins de 4 ans.

Au vingtième siècle, grâce aux progrès de la médecine, les diagnostics se sont affinés et les médecins remettent en question le lien direct entre l’éruption dentaire et la mortalité infantile. Certains enfants sont probablement décédés à cause d’un mauvais diagnostic ou/et d’un manque d’informations sur une maladie. Des bébés ont dû sans doute succomber à une méningite, une gastro-entérite, une grippe, une otite, une sinusite ….

Encore aujourd’hui, la poussée dentaire reste un sujet de discorde. Certains médecins prétendent que l’arrivée des dents entraine tout au plus une gêne pour le bébé. Les autres symptômes seraient liés à une maladie. L’enfant étant moins immunisé (à cause de l’arrêt de l’allaitement ou du contact avec d’autres bébés en crèche), il attrape plus facilement tous les microbes qui circulent.

 

Et d’autres pédiatres et médecins (et surtout les parents) reconnaissent bien les symptômes liés à la poussée dentaire.

 

3 – Les symptômes de la poussée dentaire

 

Photo de bébé qui machouille son lit : un des symptômes de la poussée dentaire | Un article du blog : babyshowercreative.comsource : canva

 

Bébé est différent par rapport à d’habitude ? Il est plus grognon ? Bave plus ? Plus irritable ? Il n’arrive pas à dormir ? Est-ce que la poussée dentaire serait la seule cause de tous ces désagréments ?

Pour en avoir le cœur net, j’ai interrogé plus de 50 personnes : amis, parents, médecins, pédiatres et personnes. Chacun a son propre avis et croyance sur la poussée dentaire. Toutefois, la majorité des témoignages confirme des symptômes récurrents : gencives rouges et gonflées, envie de mordiller, joues ou/et fesses rouges et salivation abondante.

J’ai effectué des recherches auprès d’organismes de santé de différents pays pour trouver une réponse fiable. Voici donc le résultat de mes recherches classé en fonction des symptômes cités le plus fréquemment lors de mon sondage.

 

1 – Voici les symptômes reconnus de la poussée dentaire

 

1 – Des gencives rouges et gonflées

 

D’après les témoignages recueillis, les gencives rouges et enflammées sont le seul signe vraiment certain de la poussée dentaire du bébé.

Si tu aperçois une zone rouge, enflée et presque enflammée, une dent est certainement en train de se former. Si en plus, des petits points blancs sont présents, il n’y a plus de doute possible. Les douleurs ressenties par bébé sont causées par les mouvements des dents dans l’os de la mâchoire ou bien lors de leur passage à travers la gencive.

 


Logo du blog "babyshowercreative.com"A SAVOIR : Bébé a une gencive bleue ou violette ?

Ces couleurs (même si elles sont impressionnantes) sont complètement normales. En effet, lors de l’éruption, le germe dentaire a pu abîmer une petite veine et un hématome s’est formé. Tu peux donc avoir une gencive bleue (certains l’appellent la bulle bleue) ou violette. La couleur disparaîtra lorsque la dent sortira complètement. Rassure-toi, bébé ne souffre pas plus qu’une poussée dentaire standard.


 

Comment soulager bébé en réduisant l’inflammation ?

 

Pour réduire l’inflammation, tu peux te procurer :

 

L’efficacité probante de ce produit doux et naturel est due à la combinaison adéquate d’huiles végétales et d’huiles essentielles calmantes et apaisantes (giroflier, de la lavande aspic et de l’helichryse). Elle aide à apaiser les poussées dentaires. Cette huile de soin est spécialement étudiée pour les bébés. Excellent également pour tous les bobos de la bouche !

  • Huile essentielle de camomille romaine :  à partir de 3 mois.

Cette huile possède des propriétés calmantes et anti-inflammatoires, particulièrement recommandées en cas de douleur dentaire chez les bébés.

Utilisation : verser 2 gouttes d’huile essentielle de camomille noble dans 1 cuillère à café d’huile végétale d’arnica et appliquer quelques gouttes de ce mélange sur la joue du bébé.

Tu peux utiliser d’autres granules selon les symptômes de bébé. Voici les conseils du Dr Pierre Popowski, pédiatre homéopathe (à se procurer en pharmacie ou recommandation d’un médecin/pédiatre) :

    • Bébé est agité, irritable. Il salive beaucoup et a des aphtes dans la bouche. Ses gencives sont gonflées, mais ne saignent pas : Borax 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois/jour.
    • Bébé est énervé, il ne supporte pas la douleur. Il a une joue rouge, l’autre pale, transpire et a une diarrhée fétide : Chamomilla vulgaris 9 CH 3 granules 2 à 4 fois/jour + Calcarea carbonica 9 CH 3 granules 2 à 4 fois/jour.
    • Ses gencives sont rouges et saignent facilement. Il a des ganglions et un érythème fessier : Kreosotum 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.
    • Bébé a des petits kystes de sang sur les gencives, il est agité et a tendance à mordre tout ce qu’il trouve : Phytolacca 7 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.
    • Il se mord les doigts et serrent les gencives pour soulager la douleur : Podophyllum 7 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.
    • Les poussées dentaires s’accompagnent de selles vertes écumeuses, de gargouillis et parfois de vomissements : Magnesia carbonica 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour en alternance avec Chamomilla 5 CH.
    • Bébé crie à chaque fois qu’il va à la selle. Ses selles sont brunes, liquides puis solides : Rheum 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour
  • Un gel gingival. Son action principales est d’apaiser les irritations liées aux poussées dentaires.  Ce gel gingival est aussi très efficace à 99.999% contre les bactéries responsables des caries. Les premières petites dents de lait seront donc bien protégées !
  • Enfin, si la douleur est plus importante, tu peux utiliser des médicaments comme le Paracétamol ou l’Ibuprofène sur prescription médicale.

 

2 – Une salivation importante

 

Tous les bébés bavent plus ou moins. Un bébé peut saliver davantage quand il s’amuse avec sa langue ou encore quand il a un rhume. Alors comment savoir réellement si ton bébé est concerné par un symptôme de la poussée dentaire ?

La bave peut commencer plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant l’apparition de la première dent.

Dans un premier temps, fie-toi à la date. La première dent arrive en général vers le 6ème mois, c’est donc un premier signe.

Le deuxième signe est que bébé va avoir tendance à mettre en permanence ses doigts ou un objet dans sa bouche et une quantité impressionnante de salive va couler. En effet, les gencives vont produire plus de salive que d’habitude pour aider les dents à percer (la salive permet de protéger la gencive lors de la poussée).

Enfin, une salivation importante peut provoquer une légère éruption cutanée autour de la bouche, des joues, du menton en raison des bactéries supplémentaires présentes sur la peau.

 

Comment aider bébé à baver ?

 

Essaie de garder la zone autour de la bouche aussi propre et sèche que possible en l’essuyant régulièrement. Veille toutefois à ne pas trop frotter pour ne pas irriter la peau fragile de l’enfant.

Fais l’achat d’un bavoir dentition qui en plus de soulager bébé t’aidera à récupérer sa salive (pour éviter qu’il n’en mette partout).

 

3 – Joues et fesses rouges

 

La douleur des gencives peut se déplacer jusqu’aux joues et oreilles, en particulier lors de l’apparition des molaires. Les bébés vont alors avoir tendance à frotter ces zones d’où les joues ou oreilles rouges.

Attention, se frotter les oreilles peut aussi être un signe d’infection. Si le symptôme persiste ou si ton bébé a une forte fièvre, consulte tout de suite ton médecin.

Lors de la poussée dentaire, la température de ton bébé peut augmenter légèrement en raison de la salivation importante et entraîner des selles un peu plus molles, donc plus irritantes.

 

Comment soulager bébé au niveau des joues et des oreilles ?

 

Essaie de frotter ou de faire un massage des gencives avec un doigt propre (ou un doigt de Massage Dentaire ou mini brossette Machouyou ), un linge humide ou un produit anesthésiant pendant une à deux minutes pour atténuer l’inconfort. Assure-toi que les couches de bébé soient changées aussi rapidement que possible.

 

4 – Besoin de mordre ou de mâcher quelque chose

 

Ton bébé voudra mordre tout ce qui lui passe sous la main (beaucoup plus que d’habitude). C’est une réaction tout à fait normale, car le fait de mâcher soulage temporairement la douleur de la poussée dentaire.

 

Comment aider ton enfant à mordre ou mâcher ?

 

  • Tout ce qui est froid fonctionne très bien ! Tu peux mélanger de l’eau et des fruits et légumes et les congeler dans des moules à glace pour faire des sucettes.
  • Sous surveillance, tu peux aussi proposer à ton bébé un bout de pain, une biscotte ou des boudoirs bio.

 

5 – Difficultés d’endormissement, perte d’appétit et mauvaise humeur

 

Bébé est plus irritable et agité que d’habitude en raison du mal de dents (honnêtement, es-tu de bonne humeur quand tu as une carie, un abcès ou autres maux au dents ?).

Lorsque les bébés souffrent, ils ne veulent plus rien manger. En effet, leurs gencives peuvent être si douloureuses qu’ils ne veulent rien avaler. Cependant, il faut continuer à nourrir ton enfant autant que possible. Si tu constates une baisse de poids rapide, consulte ton médecin.

 

Comment aider l’irritabilité de bébé ?

 

Commence par lui faire un gros câlin pour lui offrir un sentiment de réconfort et de sécurité.

Donne-lui des aliments mous et froids qui vont engourdir la zone douloureuse et apaiser les gencives. Utilise des huiles essentielles pour l’aider à dormir (huile essentielle de lavande, de la camomille ou de l’huile de vanille).

 

2 – Voici les autres symptômes qui ne sont pas liés à la poussée dentaire (selon les études scientifiques)

 

  • De la fièvre élevée

Les poussées dentaires ne provoquent pas de température supérieure à 38,5°C. En effet, les diverses études réalisées à ce sujet donnent à penser que les poussées dentaires peuvent être à l’origine d’une fièvre légère qui dure 2/3 jours, mais jamais d’une fièvre élevée. Il n’y a aucune preuve scientifique qu’une température élevée puisse être causée par une poussée dentaire. Il faut plutôt penser à un rhume ou à une autre infection.

  • Des diarrhées liquides et abondantes

Il en est de même pour les diarrhées. Certains bébés peuvent avoir une diarrhée éphémère. On parle alors de « fausses diarrhées » qui présentent un aspect crémeux et une mauvaise odeur. Les « vraies diarrhées » qui sont liquides et non malodorantes sont souvent le signe d’une infection intestinale.

  • Des vomissements ou des nausées.
  • Des écoulements nasaux colorés.

 


Logo du blog "babyshowercreative.com"A SAVOIR : Plusieurs parents m’ont affirmé que les symptômes avant-coureurs de la poussée dentaire étaient systématiquement les mêmes pour chaque dent. Autrement dit, tu as observé des fesses rouges et une hyper salivation juste avant la première dent ? Alors, ces mêmes symptômes apparaîtront pour les autres dents.


 

Si tu as un doute sur un symptôme, je t’ invite à consulter un médecin ou un pédiatre pour éliminer d’autres maladies sous-jacentes telles qu’otites, gastro-entérites, angines ou toutes autres infections non liées à la poussée dentaire.

 

4 – Premier RDV chez le dentiste

 

Enfant chez le dentiste : 1ère vérification des symptômes de la poussée dentaire | Un article du blog : babyshowercreative.com

 

Tu as un doute sur un symptôme de la poussée dentaire ? Tu ne sais pas si tu dois aller voir un dentiste ou un médecin/pédiatre ?

Sache que les dentistes n’interviennent pas chez un nourrisson. L’ Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) recommande une première visite dentaire dans les six mois suivant l’apparition de la première dent.

La majorité des dentistes préconise une consultation dès la première année de bébé. Ce délai est rarement respecté. En effet, les parents se basent sur le carnet de santé pour le premier rendez-vous gratuit de l’Assurance maladie aux trois ans de l’enfant. Dans un premier temps, tu peux consulter un médecin ou un pédiatre. Celui-ci te redirigera, si besoin vers un dentiste.

Ton enfant a déjà plusieurs dents ? Alors, tu peux aller consulter sans attendre un dentiste en cas de douleur, dent cassée, carie apparente, tartre abondant…

 


Alors ça t’a plu ?

J’espère que la liste des symptômes énoncée ci-dessus va t’aider autant que ma copine Lucie et te guider tout au long du parcours.

La poussée dentaire n’est pas une ballade de santé. Ne compte pas te reposer la première année. Au contraire, prépare-toi à subir quelques nuits blanches et à voir le comportement de ton bébé changer.

Rappelle-toi que de nombreux symptômes que nous pensons être causés par la poussée dentaire peuvent être associés à une autre maladie ou infection complètement indépendante. Dans le doute, consulte toujours ton médecin.

Heureusement, il existe plusieurs moyens d’atténuer les douleurs de la poussée dentaire.  N’hésite pas à donner ton avis si ton enfant a eu ou est en plein dans la poussée dentaire. Et si tu as aimé l’article, partage-le sur tes réseaux sociaux préférés 🤗


Logo du blog "babyshowercreative.com"

A très bientôt ^^

 


Sources des informations :

 

INFO

Cet article contient des liens d’affiliation qui me permettent d’être rémunérée pour mon travail de blogging tout en conservant ma pleine liberté de ton et de parole. N’hésite pas à aller consulter ma rubrique sur le sujet dans la section « à propos » pour en savoir plus !

0 commentaire
0

Les articles qui peuvent aussi t'intéresser

Pour laisser un commentaire, c'est par ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🍪🥛 En poursuivant la visite sur ce site, tu acceptes l'utilisation des cookies tel que décrit dans la politique de confidentialité. COMPRIS 🤓 EN SAVOIR PLUS 🧐